DAYRON GONZALEZ

Artist’s Statement

 

« Le comportement humain est souvent le point de départ dans la plupart de mes œuvres. Je m’intéresse à la manière dont le passé définit quelqu’un et comment cela devient, progressivement, comme un sédiment, au fur et à mesure que le temps passe, de manière continue dans notre mémoire et qui nous façonne pour faire ce que nous sommes aujourd’hui.

Nos expériences personnelles ne sont pas seulement des occurrences qui nous définissent où qui nous orientent sur comment réagir face à des situations et comment nous évoluons. L’histoire telle que nous la connaissons fait aussi partie de notre passé et nous conditionne.

Mon processus artistique commence avec une approche très sensorielle. J’ai pour habitude de collecter des images qui m’impactent visuellement. Une affiche dans la rue, une photo dans un magazine ou simplement le fait de parcourir internet peut me servir d’inspiration. Je m’approprie alors ces images et les re contextualisent dans mon travail, prenant l’avantage de la métaphore pour donner une nouvelle connotation dans un nouvel environnement visuel. Je m’essaye à créer un nouveau point de départ pour de nouvelles histoire et ainsi, démystifier la vraie histoire qui se cache derrière ces images.

Je tente également de créer des situations qui mènent à des réflexions sur les êtres humains comme porteurs de leurs propres histoires mais dans une approche plus intime ; commençant avec les prémices de ce que nous consommons dans le monde qui, dès le premier coup d’œil fonctionne tel un mirage. Quand nous observons quelqu’un, nous percevons son apparence physique mais leurs gestes sont ce qui les définies en tant que personne. »

Dayron Gonzalez
Miami, octobre 2020

 

EN FR